Film : « Trygg Trafikk » (La Sécurité routière),  Norvège / Son : HTS BeSafe

Dos à la route – 5 x Plus sûr

Les crash tests montrent que la pression exercée sur la zone cervicale de l’enfant est cinq fois moins violente lorsque le siège auto est installé dos à la route que lorsqu’il est orienté face à la route.

Les enfants placés dans des sièges auto sont beaucoup moins exposés aux risques de traumatisme cervical en cas de collision.

Une force trop importante s’exerçant sur les vertèbres et les muscles cervicaux d’un enfant peut avoir des conséquences catastrophiques. En le plaçant dos à la route, vous réduirez considérablement les risques de traumatisme cervical.

5Xsafer_mennesker-i-bilsete-rearfacing-vs-forwardfacing_medium

Une collision se produisant à 50 km/h inflige au cou d’un enfant de 15 kg assis face à la route une force cinétique équivalant à 180 – 220 kg. Par contre, si l’enfant est assis dos à la route, cette force ne sera que de 40 – 60 kg. En outre, dans ce dernier cas le siège le protègera des objets projetés dans l’habitacle.

La tête représente une grande partie du poids total de l’enfant.

Le corps d’un enfant n’est pas la copie miniature de celui d’un adulte. Il est important de savoir que la morphologie de votre enfant n’est pas la même que la vôtre. La principale différence réside dans la taille de la tête par rapport au reste de l’organisme. Chez le bébé de 5 mois, elle représente 25 % de la masse corporelle. Chez l’adulte, elle ne représente que 6 %.

Les statistiques parlent d’elles-mêmes

Des études indépendantes réalisées par Volvo et Folksam sur des accidents de la route réels montrent que, jusqu’à l’âge de 4 ans, l’enfant a 5 fois plus de chance de survivre et/ou d’éviter des blessures graves s’il est placé dos à la route plutôt que face à la route. Les études de Volvo révèlent également que, sur une population d’accidentés de 0 à 4 ans assis dos à la route dans le véhicule, seuls 8 % ont été blessés ou ont eu besoin d’assistance médicale. Pour les enfants du même groupe d’âge assis face à la route, une assistance médicale a été nécessaire pour 40 % d’entre eux.

5xsafer_tabel_medium_medium

Des études indépendantes* réalisées par Volvo et Folksam sur des accidents de la route réels montrent que, jusqu’à l’âge de 4 ans, l’enfant a 5 fois plus de chance de survivre et/ou d’éviter des blessures graves s’il est placé dos à la route plutôt que face à la route.

* Source : Volvo et Folksam

 

Dos à la route : 8 % – Face à la route : 40 %

En d’autres termes, le siège enfant orienté dos à la route est 5 fois plus sûr que le siège enfant positionné face à la route.

Plus test

La Suède est le fer de lance mondial de la sécurité routière de l’enfant. Pour conserver cette position, ce pays a instauré le Plus Test, qui soumet les sièges auto aux épreuves les plus sévères au monde. Peu de sièges auto ont réussi le Plus Test, et tous les sièges qui l’ont réussi sont des sièges dos à la route.