FAQ

  • Ainsi, nous avons un rétroviseur spécial qui vous permet de mieux garder le contact avec l’enfant ; il y a également une housse de protection et un tapis d’activité/sac de rangement spécial pour protéger les sièges de votre voiture.

  • Les conséquences peuvent être fatales.

  • Ne vous laissez pas tenter par un produit d’occasion sous le prétexte qu’il est moins cher. Un siège d’occasion peut se révéler peu fiable parce qu’il est usé ou qu’il provient d’un véhicule accidenté. Un siège d’occasion risque de mettre en danger la sécurité de votre enfant car vous ne pouvez jamais savoir comment il a été traité par ses anciens propriétaires. La sécurité de l’enfant compte plus que le prix du produit.

  • Un siège provenant d’un véhicule accidenté ne doit jamais être utilisé. En effet, certains de ses composants peuvent avoir été plus ou moins endommagés, ce qui compromet sa sécurité

  • Ceux-ci portent la marque de conformité à la norme ECE R44-04

  • Avant d’acheter, renseignez-vous. Informez-vous sur les différents groupes de sièges enfants afin de savoir exactement le groupe auquel correspond celui qu’il vous faut pour votre enfant. Plus d’informations à ce sujet à la rubrique « Produits ».

  • Les tests consommateurs ont pour but unique de vous aider à faire le bon choix. Dans le choix de votre siège auto, tenez compte de vos propres contraintes et besoins

  • Votre revendeur doit impérativement vous fournir tous les conseils dont vous avez besoin. Un siège auto mal monté peut avoir des conséquences fatales. Aussi, rendez-vous chez votre revendeur BeSafe et lisez soigneusement le guide d’utilisation du siège. Vous trouverez le guide d’utilisation à la rubrique « Produits ».

  • Nous savons que, comme client, il est important pour vous d’avoir des conseils et de l’aide sur le siège enfant que vous projetez d’acheter, non seulement pour savoir quel est celui qui est le mieux adapté à vos besoins, mais aussi pour apprendre à l’utiliser correctement. Il faut savoir utiliser correctement votre siège auto, c’est vital pour la sécurité. Pour trouver le revendeur BeSafe le plus proche de votre domicile, reportez-vous à la liste de nos distributeurs.

  • Les vêtements épais ne font pas bon ménage avec le harnais. En cas de choc le tissu, en se comprimant, crée un espace entre le harnais et le corps. Résultat : le harnais n’a pas une bonne prise sur l’enfant, ce qui peut être dangereux, tout particulièrement sur les sièges enfants installés face à la route sur le siège passager avant.

  • Sur certaines marques de voitures, les crochets isofix sont enfouis profondément dans les sièges. Dans ces cas, il peut être avantageux de tenir la base sur un angle d’environ 45° en l’enfonçant. Cela facilitera l’accès aux crochets. Il conviendra de remarquer que les supports de fixation isofix très profondément placés peuvent fausser l’angle d’inclinaison de la base. Dans certains cas, il est même préférable de monter le siège auto sans sa base ISOfix.

  • Le harnais interne doit être aussi serré que possible. Il ne doit pas être possible de glisser plus de deux doigts entre le corps de l’enfant et le harnais. Cette règle est essentielle et s’applique tout particulièrement aux sièges auto montés face à la route.

  • Après avoir installé le siège auto dos à la route, faites coulisser le siège avant correspondant de manière à ce qu’il touche le siège auto pour que celui-ci ne vienne pas heurter le siège avant en cas de collision. S’il s’avère impossible de caler le siège avant contre le siège auto, gardez entre les deux une distance de 25 cm au moins.

  • Un harnais insuffisamment serré peut être extrêmement dangereux, en particulier sur les sièges orientés face à la route. Le harnais doit être serré convenablement et l’on peut y fixer une patte de verrouillage qui maintient le harnais en place si nécessaire.

  • ISOfix est un système de fixation des sièges autos dans les véhicules. Il se compose de deux points d’ancrage en métal rigide situés entre le dossier et l’assise du siège passager du véhicule. Dans le cas des sièges autos équipés de la base ISOfix, celle-ci comporte deux bras de fixation qui viennent s’insérer dans ces points d’ancrage. Ce siège auto comporte un troisième support, en général une jambe de force qui relie le siège auto au plancher du véhicule.

    Les sièges auto équipés de la bas ISOfix sont généralement faciles à installer et réduisent beaucoup le risque d’erreur de manipulation. L’expérience indique que beaucoup de sièges auto sont montés de manière erronée. Or, un siège auto mal installé crée un sentiment de sécurité trompeur. Le système Isofix offre un haut niveau de sécurité puisqu’il réduit fortement le risque d’erreur de manipulation du siège

  • Une fois le siège installé, son inclinaison varie en fonction de sa forme et de son support. En général, il est préférable que l’enfant soit assis aussi droit que possible en prévision d’une éventuelle collision (parce que dans ce cas, la force du choc sera répartie sur tout le corps).

    Toutefois, si l’enfant est trop redressé, sa tête sera projetée vers l’avant. Pour résoudre ce problème, serrez son siège suffisamment fortement pour chasser une partie de l’air du rembourrage, ce qui corrige l’inclinaison et la forme du siège : retirez l’écrou de verrouillage de la jambe de force. Placez une main au sommet du siège et appuyez fermement afin de réduire d’un cran ou deux la longueur de la jambe de force. Serrez à l’aide du cliquet (et des sangles d’ancrage si le siège est ceinturé) de manière à ce que la jambe de force appuie fermement sur le plancher du véhicule et que le siège soit parfaitement rigide. Remettez en place l’écrou de verrouillage. Répétez toute l’opération si nécessaire.

  • Le corps de l’enfant est considérablement plus souple et ductile que l’adulte. Avoir les jambes pliées ne le gêne pas. Le plus important, c’est que sa tête et sa colonne cervicale soient correctement protégés. C’est pourquoi il doit être placé dos à la route aussi longtemps que possible.

  • La réglementation i-Size oblige de transporter l’enfant dos à la route jusqu’à l’âge de 15 mois. Vous devez donc acheter un siège auto dos à la route prévu pour un enfant d’au moins 15 mois (c’est-à-dire mesurant au moins 83 cm)

  • Tant que la norme ECE r 44 04 est autorisée par la législation nationale, vous pouvez utiliser à la fois un produit ECE r 44 04 et un produit i-Size dans votre voiture. Et ce jusqu’à 2017 au moins. Les produits ECE r 44 04 avec isofix sont accompagnés d’une liste de voitures indiquant les voitures (position de siège) dans lesquelles le siège auto peut être utilisé.

  • Non, la fourchette de tailles peut être définie par le fabricant du siège auto. La fourchette est déterminée en fonction des dimensions intérieures du siège auto et des mannequins utilisés pour tester le siège. La taille limite de 105 cm sera beaucoup utilisée dans la pratique, puisque c’est la taille la plus haute testée avec un mannequin Q3.

  • La réglementation i-Size oblige de transporter l’enfant dos à la route jusqu’à l’âge de 15 mois. Un siège auto pour enfant doit pouvoir contenir un enfant jusqu’à 83 cm, qui correspond généralement à 15 mois. Un siège auto prévu pour une taille d’au moins 83 cm garantit une utilisation jusqu’à l’âge de 15 mois. Lorsqu’un siège auto est seulement prévu pour une taille max. de 75 cm (très courant pour un siège enfant), un autre siège auto dos à la route, prévu pour une taille d’au moins 83 cm, doit être utilisé.

  • Non. Vous pouvez utiliser les sièges homologués ECE r44 04 aussi longtemps que la législation nationale le permet, c’est à dire au moins jusqu’en 2017 et en fonction de la législation nationale de chaque pays. Pendant de nombreuses années, donc, les dispositifs de retenue ECE r44 04 et i-size seront disponibles et pourront être utilisés (au moins jusqu’en 2017).

  • La réglementation i-Size offre un ensemble de critères plus complet et plus perfectionné, qui garantit aux sièges auto i-Size une plus grande sécurité. (Par exemple : des critères de choc latéral, la mesure de l’accélération de la tête).

    Le niveau de sécurité d’un siège auto ECE r44 04 peut être le même lorsque ces critères (notamment la protection contre le choc latéral) ont été pris en compte lors de la conception de ces sièges. Pour être conforme à i-Size, le siège auto doit par exemple disposer aussi de longs supports de sol et d’étiquettes spéciales.

    Les sièges auto BeSafe ont été conçus avec une protection contre les chocs latéraux et un niveau élevé de sécurité. Ils offrent donc une sécurité comparable aux sièges auto i-Size.

  • Non, elle est obligatoire pour les sièges auto i-Size seulement et sera indiquée par l’étiquette « Dos à la route » sur tous les sièges auto i-Size face à la route et convertibles. Tant que l’utilisation des sièges ECE r44 04 est autorisée, il ne sera pas obligatoire de transporter l’enfant dos à la route jusqu’à 15 mois.

  • Tant que la norme ECE r 44 04 est autorisée par la législation nationale, vous pouvez utiliser à la fois un produit ECE r 44 04 et un produit i-Size dans votre voiture. Et ce jusqu’à 2017 au moins. Les produits ECE r 44 04 avec isofix sont accompagnés d’une liste de voitures indiquant les voitures (position de siège) dans lesquelles le siège auto peut être utilisé.

  • Le poids maximum du siège auto et de l’enfant est de 33 kg selon la norme i-Size. Le siège auto sera étiqueté avec le poids max. de l’enfant et du siège auto, soit 33 kg. Le poids maximum de l’enfant comprend les vêtements et les chaussures.