Deux familles prennent la route en Norvège pour de petites aventures, après beaucoup de préparatifs. Suivez-les !

Partie 1 : Notes en cours de route

(Et comment faire de bonnes balades en voiture avec les enfants)

Plus on est de fous, plus on s’amuse, non ? Voyager avec une autre famille est beaucoup plus amusant et en fait beaucoup plus simple pour tout le monde. Nous avons trouvé que cela donnait moins de chamailleries et plus de jeux (ceci s’applique aux adultes comme aux enfants). Un résultat optimal, donc.

Avant de partir, nous avons veillé à faire le plein de café/smoothies et de viennoiseries – sans oublier les câlins, bien sûr…

En route pour de nouvelles aventures !

Et pour commencer, un trajet en ferry ! Tout le monde était assez excité par le fait que le voyage commence sur l’eau. Il y avait tellement de choses à voir et c’était si bon de faire le plein d’air frais avant de rouler en voiture !

Quelques moments amusants en voiture – des jouets mous et de petits livres d’histoires. Nous avions aussi des livres audio dans la voiture, que tout le monde a adorés. Nous avions laissé l’iPad à la maison, mais on peut l’emmener si on a ces formidables housses d’iPad qui protègent les enfants en cas d’accident !

C’est tellement agréable de pouvoir s’arrêter quand on veut, et où on veut ! Nous sommes passés devant un café sympathique et n’avons pas pu nous empêcher de faire une halte. Pour une raison toute simple : ils servaient des gaufres chaudes…

Nous nous sommes fait quelques nouveaux amis en cours de route aussi. C’était un des temps forts de notre voyage. Ainsi, nous avons caressé des agneaux et les enfants leur ont donné de l’herbe et des fleurs à manger.

Nous avons même fait une superbe halte sur une jolie plage, où la vue était splendide. Bien sûr, les enfants voulaient surtout attraper des crabes et ramasser des coquillages, mais tout le monde s’est bien amusé. Certains d’entre nous avons même pris un bain.

Nous avions emmené quelques objets pour nous occuper en cours de route. Pas grand-chose, juste de quoi distraire les enfants : leur canne à pêche et de petits bateaux en bois pour la plage, par exemple.

De nouveau sur la route. Prochaines haltes : le ferry, puis notre hébergement pour la nuit.

Les traversées en ferry sont presque devenues nos moments préférés. Elles coupent vraiment le trajet. Pensez à faire des haltes régulières pendant tout le trajet, surtout si vous voyagez avec un petit bébé, simplement pour que votre bébé aie tout l’air frais nécessaire !

Après une longue journée, c’était tellement formidable d’avoir une bonne nuit de sommeil (surtout avec une vue pareille !). Le deuxième jour a commencé tôt, avec beaucoup de café et un solide petit déjeuner. Nous avons également préparé quelques sandwiches pour la route puisque nous savions que nous ne pourrions trouver de quoi manger pendant quelques heures.

Certains d’entre nous ont fait un somme, d’autres ont joué. Je pense que l’un comme l’autre étaient bien…

On n’a pas pu s’empêcher de nous arrêter pour explorer un peu. Vous imaginez, de la neige en plein été !? Nous n’avons pas pu grimper au sommet de la montagne, mais nous avons fait une petite balade. Les meilleurs moments sont ceux qui s’improvisent en chemin.

Tout est une question de contrastes, vous ne trouvez pas ? Un très bon conseil (mais vous le savez sans doute déjà) est de faire beaucoup de recherches, avant le départ, sur votre itinéraire et l’histoire de la région. Comme ça, si les enfants sont fatigués des livres audio ou de la musique, vous pouvez les distraire par des histoires sur les lieux où vous êtes passés et ceux que vous allez voir.

Bouclez votre ceinture, nous rentrons à la maison. Ce trajet en voiture a été formidable sur tous les plans – une véritable aventure pour tout le monde, en fait. Tout s’est passé en douceur, et avoir la liberté de s’arrêter quand on voulait était vraiment étonnant. Je sais, nous ne sommes pas allés jusqu’au bout du monde, mais nous avons réalisé qu’une aventure formidable pouvait aussi être petite.